Septembre 2006

CKC blenheim de trois ans ..... La dame a de nouvelles fonctions au sein de son entreprise qui vont lui demander de nombreux déplacements et c'est dans ce cadre qu'elle cherche à faire adopter son chien ......

Elle a eu un contact avec Mme Auger qui lui a dit de faire attention à qui elle allait le confier ..... son discours habituel : attention éleveurs, marchands de viande .... Ne pas donner les papiers avant d'être sûr .....

Cette dame a bien écouté .....

Une famille est venue chercher Tanguy ..... la dame est allée chez eux quelques jours plus tard pour voir si Tanguy s'habituait à sa nouvelle vie .....

Un désastre : saleté, couches culottes qui traînent .... Tanguy sur la table en train de manger du chocolat .... Beurk ....

La dame a repris son chien ....

Elle va le garder jusqu'à son changement de fonction et essayer de concilier ses déplacements avec la présence de Tanguy ..... Si ça ne va pas, elle confiera son adoption à l'Asenack et à personne d'autre .....

De bonnes nouvelles, en fin de compte .... le discours de Mme Auger a été porteur de réflexion .....

C'est chouette !!!! Superwoman, Ninette !!!

15 octobre 2006

Voilà, Tanguy est parti ce matin dans la voiture de sa nouvelle famille. Ils m’avaient apporté des photos de leur petite chienne qu’ils ont perdue l’année dernière. Leur petite fille a pris Tanguy dans ses bras et moi j’ai commencé à être très triste, alors on a fait les papiers et je suis rentrée. Bernie la chatte noire et blanche est venue me faire un gros câlin.

Je cherche Tanguy partout, je vais vous raconter son histoire :

Il est né le 19 mars 2002 dans la Meuse et je me trouvais à un mariage au mois de Juin (il avait 3 mois). Je suis restée avec ce petit chien tout le long du mariage. Il était un peu maltraité par une petite fille qui m’a demandé à la fin de la journée si je voulais prendre le chien. Sa maman m’a dit qu’on avait offert le chien pour les 8 ans de la petite mais qu’elle ne pouvait pas le garder. Avec mon ami, on s’est regardé et on a dit : OK

Je ne connaissais pas la race et me suis renseignée. Tanguy était plein de vie et je me suis très vite attachée à lui. Je l’emmenais partout, surtout en montagne. Nous habitions Grenoble et la rando, c’était notre activité principale. Tanguy était infatigable. Mon ami nous a quitté, je suis partie à Lyon et je me suis consacrée à l’éducation de Tanguy qui commençait à me dominer. Il était toujours en fugue et m’en faisait voir de toutes les couleurs… Mais je lui pardonnais car il est tellement craquant. Entre nous, c’était une vraie histoire d’amour. Au point que je ne laissais pas de place à ma vie personnelle, tout était centré autour de son bonheur.

Voici Tanguy et Bernie, la chatte noire et blanche ....

La rando .....

Et puis, au travail, on a commencé à me proposer des jobs intéressants où je pourrai mieux gagner ma vie. J’ai refusé deux fois et puis la troisième, j’ai eu envie d’essayer de gérer et Tanguy et mes déplacements.

Alors j’ai trouvé une nourrice pour la semaine, mais quand je rentrais, il était perturbé : un coup à droite, un coup à gauche, avec des inconnus… Pour son bien être, j’ai décidé de contacter l’Asenack à qui j’ai donné un descriptif de la famille d’accueil idéale .Je l’avais fait castrer car il était un peu perturbé,se battait tout le temps, ce qui a arrangé son placement. Et Ninette a totalement compris ma demande.

Tanguy : Je suis parti aujourd’hui et déjà, je me suis baigné. Moi qui ai toujours été habitué à la campagne, je me retrouve avec une petite fille très gentille (5 ans), dans une maison avec un jardin de 600m² et une maman qui sera là toute la journée. Le rêve pour moi qui me suis retrouvé parfois jusqu’à 10h tout seul.

Mon nouveau jardin .....

Tanguy tu me manques énormément, j’ai passé 4 années merveilleuses, les plus belles de ma vie grâce à toi, et j’espère un jour être à nouveau l’adoptante d’un chien délaissé. Je vais beaucoup pleurer, mais je sais que tu seras heureux … Je t’aime très fort.

Merci Ninette de ce que vous avez fait pour nous.

Maryline


Grâce à l’Asenack, nous avons fait la connaissance de Maryline qui ne pouvait plus s’occuper de Tanguy … Habitant loin les uns des autres, nous avons fait chacun la moitié du chemin pour nous rencontrer . Tanguy nous a séduit tout de suite … surtout notre petite fille, Chloé …

Après toutes les recommandations d’usage, Maryline est partie avec plein de tristesse au fond des yeux et du cœur …

Tanguy, quant à lui, est de suite monté en voiture et le voyage s’est très bien passé . A notre arrivée, il a visité l’intérieur et l’extérieur de sa nouvelle maison … Inspection faite, il a vite trouvé ses marques sur la banquette, à côté de sa nouvelle copine, Chloé …

Tanguy va au parc tous les jours et peut faire trempette, courir, jouer comme un fou avec d’autres chiens . Il vient aussi faire les courses avec moi et les commerçants l’ont de suite adopté et trouvé très beau …..

Nous avons une pensée pour Maryline qui l’a très bien élevé . Tanguy est un chien plein d’énergie qui nous apporte beaucoup de joies . Nous lui donnons toute l’affection qu’il mérite et il nous le rend bien . Chloé lui a offert une petite peluche et il joue souvent avec . Dehors, il aime courir après les papillons et les oiseaux et il aime aussi beaucoup les bâtons ….

Voici Chloé qui nous présente sa maison et son compagnon de jeu, Tanguy ....

Au parc, c'est la fête .....

Génial, y'a de l'eau .....

Je cours vers mon avenir avec ma petite Chloé ....

@ pluche

Tanguy ...

Mars 2009

Un petit mot me concernant : c’est moi Tanguy!
Je vous donne de mes nouvelles. Je vais toujours très bien,  et oui en plus toujours en pleine forme , je vais chercher a l’école tous les jours, ma petite Chloé  et je sais quand c’est l’heure et je ne supporte pas le retard
Idem pour la gamelle, la promenade : réglé comme du papier à musique,


Mais c’est vrai que je suis toujours aussi mignon,  que j’aime toujours autant ma petite maîtresse, et quand je prends la voiture : toujours devant à côté du chauffeur c’est MA PLACE , et si il y a une personne qui veut la prendre ,et bien là, on m’entend !
Je vais bientôt partir à la mer pour les vacances, et la mer j’aime ça,
Bon, enfin voilà . Il est l’heure de la promenade, et je vous l’ai dit, l’heure c’est l’heure, alors, à plus les asenackiens. J’espère que comme moi vous aurez trouvé la maison idéale….
Tanguy