Cavalier en danger

 

En juillet 2003, nous avons appris par Monsieur Métans qu’une éleveuse de Cavaliers, Madame X, (voulant rester anonyme) avait récupéré en les achetant dix huit Cavaliers auprès d’un soit disant éleveur .

Chiens dans un triste état, mal soignés, mal entretenus, mauvaises conditions de nutrition, certains dans un état lamentable, d’autres avaient heureusement eu plus de chance, yeux en mauvais état .

Un chien de 4 ans avec un oeil perdu et l’autre : ?

Des plaies sur l’arrière-train trop sensible pour y toucher, eczéma sur le dos dû aux puces, gale dans les oreilles, otites purulentes, démarches bizarres suite à des traitements que l’on a du mal à imaginer .

Une chienne de 7 ans qui a l’air jeune par son poids, dont les os sortent de la peau .

Il y avait aussi 8 bouledogues et un Shi Tzu dans un état pitoyable .

Il a fallu beaucoup de courage à ce couple pour laver de leur puanteur tous ces chiens, couper leurs ongles qui rentraient dans les coussinets, raser les plaies pour les désinfecter, raser les oreilles pour les soigner .

Que de misères pour des braves toutous qui ne sont qu’amour et tendresse !!!

A leur arrivée chez Monsieur et Madame X, aucun chien ne tenait sur ses pattes du fait d’être resté enfermé à longueur de temps . Tous ont été toilettés, vaccinés et remis en forme .

En huit jours, ils avaient retrouvé une légère confiance envers l’humain grâce à de longs moments passés avec eux à les caresser et à les toucher afin de leur faire comprendre que leur calvaire était terminé, beaucoup de place pour s’ébattre et enfin courir .

En près de quinze jours, leur état de santé a évolué dans le bon sens . Quel plaisir pour les yeux que de les voir jouer et courir et quelle reconnaissance pour ce couple qui se donne à fond afin de terminer ce qu’il a commencé . Merci à eux pour nos Cavaliers .

Toutes les femelles ont été stérilisées et les mâles castrés . Une chance pour repartir dans leur nouvelle vie .

L’ASENACK et ses adhérents ont répondu à l’appel de Monsieur et Madame X et à ce jour, huit chiens ont été adoptés par des adhérents de l’Association qui sont venus des départements du Nord, de la Charente, de Bretagne et de la Champagne . Certains ont été directement placés par Madame X .

Voilà leur histoire trop triste pour des Cavaliers, certains avec des affixes connus .

Nous pouvons espérer (et il faut y croire) que cela ne se reproduira plus et nous devons tout faire pour éviter que cela ne recommence .

Nous tenons à informer tous les amis des Cavaliers King Charles que pour sauver ces chiens du mouroir où ils se trouvaient, Monsieur et Madame X ont payé une somme rondelette, mais ne les ont replacés que pour le prix de la stérilisation, chèques pour le vétérinaire et reçus à l’appui .

Faites la différence, calculez la perte d’argent de Monsieur et Madame X, mais en revanche l’immense gain d’amour qu’ils vont en retirer .

L’ASENACK remercie chaleureusement Monsieur et Madame X de tout ce qu’ils ont fait et qu’ils continueront encore à faire pour les Cavaliers .

Pourquoi ne pas penser qu’un jour nous n’aurons que des éleveurs dignes de ce nom et qui ne laisseront partir leurs chiens que dans de bonnes conditions .

Pour l’instant, nous devons répéter et répéter encore :

Afin que leur vie soit enfin heureuse .

Les photos qui suivent ne sont pas là pour faire du sensationnel mais pour montrer l’état de certains chiens lors de la récupération .

Une image vaut mieux que mille mots ………

 

Pilou en ré-apprentissage du toucher par l'humain ............

 

 

Mai 2006

Des nouvelles des chiens en photo sur cette page .........

Trois d'entre eux ont été replacés par l'intermédiaire de l'Asenack, les deux rubis : Nougatine et Luciole et le pépère tricolore, Pilou ....

Même si les deux blenheims ont suivi un chemin différent pour trouver le bonheur, nous avons eu de leurs nouvelles sous forme de photo .........

Voici Mafate, le blenheim du dessus .... maigre et les oreilles pleines de gâle .....

Voici Mutine, la blenheim du dessous, maigre à faire peur, on lui voyait les os du bassin et la colonne .....

Le petit pépère Shi-Tzu a eu une belle fin de vie .... Il a été toiletté, bichonné, chouchouté .... sa maîtresse devait lui mettre des couches, comme à un bébé, et le changer, le talquer pour la nuit .... elle s'y est attachée à tel point que ça lui fait encore mal d'en parler aujourd'hui .... grâce à elle, il a vécu dix mois dans la ouate et a traversé le pont de l'arc-en-ciel serein, sûr d'avoir été aimé et d'avoir compté pour quelqu'un .....

Bon voyage, Harry .......

Amuses-toi dans le grand près, avec les copains ....