Avril 2003

Patou …….

Ben oui, c’est moi ……

J’étais le compagnon d’une dame d’un âge respectable …. dans les 80 ans …. voyez, c’est plus tout jeune …… j’étais toujours planqué dans ses jupes sous la table pour ramasser miettes et aussi petits morceaux qu’elle voulait bien me donner …… biscuits, gâteries en tous genre ….

De ce fait, j’ai pris pas mal de poids ….

A cause de son âge, je n’étais pas brossé souvent … et je n’étais pas très propre non plus … parce que pas de bain …… mais j’avais le plein d’amour tous les jours …….

Pauvre mamie ….. ses enfants ont décidé de la placer dans une maison de retraite et moi ….. ben ….. ils ont promis de prendre soin de moi ….. oui, tiens !

Quinze jours, grand maximum … ensuite ….. plus besoin de moi et c’est comme ça que l’Asenack a pris mon destin en main ……

Mme Auger a donné mes coordonnées à une dame qui habitait pas très loin d’où j’étais et j’ai attérit dans la voiture de maman ……

Je n’étais pas beau, je ne sentais pas le sable chaud …… je n’arrêtais pas de me gratter ……

Maman n’a pas fait le détail et m’a emmené chez le vétérinaire avant même de passer par la maison ….. Le monsieur en vert n’était pas content contre maman : «On n’amène pas un chien dans cet état chez le vétérinaire, on le lave avant, au moins !!!!»

Il ne savait pas que maman venait à peine de me récupérer : eczéma sur une grande partie du corps et double ottite en plus d’un excès de poids nuisible à ma santé ….

Aujourd’hui, deux ans après mon adoption, tout va mieux …… mes problèmes de santé se sont considérablement améliorés, tout se passe bien …

 

 

Quinze jours après mon arrivée un petit mâle tricolore est venu agrandir la famille et nous sommes vite devenus inséparables ….. Maman s’inquiète un peu parce que je viens de fêter mes huit ans et que je suis traîté pour mon insuffisance cardiaque alors qu’Ulysse n'aura que 3 ans en janvier 2006 mais ne peut plus se passer de moi, son papa d'adoption .

 

 

Maman pensait que deux mâles avec autant de différences ne feraient pas toujours bon ménage mais nous sommes plus intelligents que les humains et nous avons bien compris que nous étions fait l'un pour l'autre .

 

Avec ma petite maîtresse nous sommes très obéissants ....

@ pluche

Patou

 

 

30 juillet 2007

C'est avec pleins de larmes de nous avons le regret de vous annoncer que notre gentil Patou a traversé lui aussi cet après-midi le pont de l'arc en ciel.

Son petit coeur était très fatigué ces derniers jours et avec ses chaleurs, notre vétérinaire a essayé de lui adapter son traitement pour qu'il soit plus à l'aise mais voyant que cela n'y faisait rien nous n'avons pas voulu le laisser souffrir davantage .

Quand nous avions pris la décision de l'adopter c'était tout d'abord pour lui donner une vie heureuse et nous avons voulu que sa fin soit digne de l'amour qu'il nous a témoigné durant ses magnifiques années.

Merci de nous l'avoir confié.

Shirley et Ulysse

1er août 2007


L 'absence de Patou nous est très difficile, et son fils adoptif le cherche car il dormait tout le temps ensemble collé l'un à l'autre.

Sa petite maîtresse n'est pas encore au courant car elle est en vacances chez ses grands-parents mais là aussi cela va être dur car quand on a adopté Patou elle n'avait que 3 mois et Patou n'avait d'yeux que pour elle quand elle pleurait il nous aboyait dessus comme pour nous dire qu'il fallait faire quelques choses, il était sa nounou à poils.

Voici des photos récentes, il était tellement beau et affectueux, et ses problèmes d'eczéma avait disparu depuis quelques semaines.

Cela faisait longtemps que l'on s'était préparé à l'éventualité de le perdre avec son coeur malade mais cela arrive toujours trop vite. Il aurait eu seulement 9 ans en décembre.

Amitiés à tous,

Shirley

Ne vous inquiétez plus ..... je ne souffre plus ....

C'est le dernier mais le plus bel acte d'amour que vous avez fait pour moi ......

Merci de m'avoir donné autant d'amour et de joies ...

Prenez soin de ma petite maîtresse et d'Ulysse ....

Je vous aime ...

Patou ...