29 septembre 2006

L’histoire d’Olane commence en Février 2006 …. Je laisse Rachel vous raconter cette aventure ……

J'ai voulu démarrer un petit élevage familial début 2006 de Cavalier King Charles. J'achète mon premier chiot et c'est l'enchantement. Puis l'occasion se présente d'acheter trois CKC adultes en février 2006.

La personne qui est du côté d'Avignon est très pressée, elle dit être dans une situation difficile et vend tous ses chiens à un prix très raisonnable mais sans aucune garantie. Je lui réserve un mâle tricolore et une femelle tricolore de trois ans, et elle me donne si je le veux Olane une femelle blenheim sans papiers.

Ni une ni deux, dans l'enthousiasme d'avoir de nouveaux compagnons autour de moi, je pars avec mon beau-père pour les récupérer deux jours après à plus de 800km.

Quand nous arrivons c'est la stupéfaction, c'est un véritable camp de gitans, il y a des chevaux, un jeune taureau, des Rottweillers et même des loups tchèques. Tous dans des cages pourries. Mes trois petits Cavaliers m'attendent dans une cage de transport. Ils sont absolument dégoûtants, puants.

Je suis une folle de chiens, c'est toute ma vie. Mais là vraiment impossible de les tenir dans nos bras.
En fait ils vivaient dehors et pour se réchauffer dormaient sur le tas de fumier.

Nous signons les papiers. Olane est vieille et fatiguée mais je ne me vois vraiment pas la laisser là toute seule, donc je la prends aussi.

Nous voilà partis. Finalement, après un bon bain, tout ira mieux. Mais à la maison, en y regardant de plus près, j'ai vu plus précisément les dégâts. Ils avaient tant de noeuds que j'ai dû leur couper les poils des oreilles. Je ne savais pas si je coupais de la peau ou des poils tellement c'était épais. Ils avaient évidemment la queue de rat, et des poils ternes pleins de pellicules. Leurs ergots n'ayant jamais été coupés faisaient une boucle qui revenaient et leur rentraient dans la peau.

La pauvre Olane avaient quelques dents pourris et surtout l'allure d'une chienne usée par des portées trop nombreuses.

La récupération a été longue pour elle, mais elle est maintenant en pleine forme. Son poil est doux et son oeil espiègle. J'adore la voir nous faire la fête, nous sauter dessus. Dans nos longues balades elle nous suit à son rythme et lorsqu'elle est fatiguée elle se couche et nous attend. A la maison, mon ami ne la supporte pas car elle prend toute la place sur le canapé et elle ..... ronfle énormément !!

Je ne peux pas garder tout le monde. Olane a 7 ans, elle est maintenant en bonne santé et j'aimerais savoir si une famille désirerait l'adopter.

Cordialement

Rachel

Août 2006 - Je suis déjà toute une autre fifille ....

Magnifiques paysages et une maison remplie d'amour ....

Petit nid douillet ...

Je suis souvent en demande de câlins ....

 

Voilà comment Olane arrive à l’association et Mme Auger se met en quête d’une nouvelle famille pour cette boule de poils qui a déjà vécu des choses pas très agréables mais que Rachel a remise sur pattes …..

Novembre 2006 …

Ça y est, l’Asenack a trouvé une famille pour Olane …. Josie et Maurice vont venir la chercher à Toulouse … Le rendez-vous est pris sur le parking du Mac Do’ ….

Je vais laisser Olane raconter cette longue journée ….

Je suis arrivée sur le parking d’un Mac Do à Toulouse avec Rachel, dans un gros 4X4. Je me sentais toute petite dans ce gros engin .

A peine arrivée, Josie m’a attrapée et m’a embrassée sans même regarder Rachel . Au bout d’un moment, elle a fini par me lâcher pour dire bonjour et je me suis aperçue que ma sauveuse avait des larmes plein les yeux .. Je me demandais ce qui allait encore se passer .. je ne comprenais pas ….

Ils ont décidé d’aller prendre un café ensemble . Nous nous sommes installés dans un petit coin sympa et là, tandis que je me baladais sur la banquette, allant de l’un à l’autre, je les ai entendu discuter … Je pense bien qu’ils ne s’étaient jamais vu … Ils ont échangés des papiers et … je sentais que Rachel allait partir ….

Je commençais à paniquer … Ils vont me laisser avec des gens que je ne connais pas … qu’est ce qu’il va encore m’arriver ???

Rachel m’a dit un petit au revoir … elle avait les yeux pleins de larmes ….. il faut dire que j’ai passé 10 mois chez elle et qu’elle a pris soin de moi .. ce n’était que du bonheur et de l’amour …

Quand le 4X4 a disparu, j’avais le cœur lourd, j’étais triste aussi …. Ils sont venus à quatre pour me chercher : Tonton Jean, Tatie Brigitte, papa Maurice et maman Josie … et ils ont décidé d’aller manger un bout avant de reprendre la route …

J’ai goûté du jambon blanc, du foie de veau et un bout de pain … j’étais partie très tôt avec Rachel et il faut dire que j’avais un petit creux … mais je guettais le va-et-vient des voitures sur le parking … Je ne voulais pas rater le retour du 4X4 ….

Elle n’est pas revenue ….

Nous sommes allé faire un tour dans Toulouse .. il y avait du monde qui flânait, des copains et des copines à quatre pattes aussi .. et le soleil était de la partie ….

Vers 16 heures, nous avons pris le chemin du retour … il nous restait 2h30 de route … Maman a mis une petite couverture polaire rose sur ses genoux et je me suis endormie …. Il paraît que j’ai ronflé !!! De temps en temps, je faisais la navette sur les genoux de papa, devant, j’avais une belle vue sur la route … mais … trop fatiguée, je retournais au pays de Morphée …

Vers 18h30, nous sommes enfin arrivés ….

Ah bé tiens !! Il y a des chiens ici !! Lascaux, un CKC, comme moi de 11 ans et demi et Ouolof, un épagneul du Tibet de 8 ans .. eux aussi, comme moi, ils ont été adoptés …

Nous avons fait connaissance et avons joué un peu dans le jardin … mais au bout d’un moment, ces deux mâles ont commencé à m’embêter … il était temps que je leur montre les limites !! Maintenant, tout se passe bien, ils m’embrasse les oreilles, les yeux … mais ça s’arrête là … et c’est très bien ainsi …

Puis mon papa nous a préparé nos gamelles avec des croquettes et des morceaux de dinde …. C’était bon, j’ai tout mangé …. Un peu de repos dans le canapé .. près de la cheminée où crépitait un feu de bois … je me sentais bien …..

L’heure du dodo a sonné et voilà que maman Josie me prend dans ses bras et je découvre la chambre : deux lits de 120 cm côte à côte …. et chacun a sa place … Oualof monte sur le lit de maman et Lascaux sur le lit de papa … par un petit escalier que celui-ci lui a fabriqué pour limiter ses efforts … il n’est plus tout jeune, le p’tit vieux …. Et son cœur est malade ….

Quant à moi, je me niche dans l’oreiller de maman et je m’endors …..

Le lendemain, maman et papa nous ont laissé pour partir au travail … mais très vite, maman est revenue car elle ne travaille pas l’après-midi et a passé le reste de la journée avec nous …

Je suis rassurée …. Je suis bien …. Maman et papa s’occupe bien de nous trois et la table est bonne …. Bientôt, Rachel viendra nous voir … et peut-être aussi Mme Auger avec son mari .. tout d’un coup, je me sens importante …. Je relève la tête …. Je suis aimée ….

Merci, Rachel, tu m’as sauvé de mon enfer ….
Merci à l’Asenack de m’avoir trouvé ma nouvelle famille ….
Merci maman et papa de m’avoir accueille ….

C’est ma dernière maison …. Je ne bouge plus ….

@ pluche

Olane

 

 

Ce 15 juillet 2007, Olane s’est endormie dans les bras de sa maman …

Elle a rejoint le pays des Anges dont elle faisait partie …

Ses souffrances se sont éteintes …

Olane n’était qu’amour et tendresse …

Ma Princesse, ton odeur et tes câlins nous manquent …
A tout jamais tu resteras dans notre cœur …

Josie et Maurice